D. Faroult, Godard : Inventions d’un cinéma politique, Editions Amsterdam / Les Prairies ordinaires, 2018.

Cet excellent ouvrage étudie, dans l’œuvre de Godard, la période communément dite « politique » (1966-1975), très injustement décriée ou ignorée pendant longtemps, et que permet de réévaluer aujourd’hui l’édition en DVD de films réputés invisibles. La singularité et la qualité du livre de David Faroult est qu’au rebours de l’opinion ordinaire, il aborde ces films avec un regard sans hostilité (mais non sans recul critique) à l’égard de l’orientation politique marxiste de Godard à l’époque.

Outre cela, la grande richesse de cet épais livre (près de 600 pages) est double :
- C’est le résultat d’un impressionnant travail de recherche historique sur les conditions de production et de réalisation des films, en grande partie fondée sur des témoignages de participants actifs ; une importante annexe regroupe un ensemble de documents, textes ou entretiens, dont certains étaient inédits en français.
- C’est aussi une étude critique approfondie de chacun des films, jalons d’une œuvre cinématographique infléchie par l’évolution d’une pensée politique. Ces études détaillées éclairent le parcours parfois chaotique d’un cinéma en invention de son avenir à l’aune d’une politique nouvelle. On sait que L’art du cinéma s’est souvent penché sur les rapports problématiques entre le cinéma et la politique : notre intérêt pour le présent ouvrage est d’autant plus grand qu’il démontre que les rapports qu’instaurent ces films de Godard sont plus complexes, subtils et novateurs que ne l’a prétendu la critique, et incite à les revoir d’un œil neuf.

Enfin, une autre qualité du livre, et non des moindres, est son écriture, à la fois claire et alerte, qui fait qu’on le lit comme un roman —en accord avec le tour romanesque que prend la carrière de Godard à cette époque (sa carrière et non sa vie, car David Faroult, à juste titre, ne prétend pas à la biographie).

Tous ceux qu’intéresse l’œuvre du plus grand cinéaste que la France ait connu ont donc désormais une lecture de référence pour connaître, comprendre et accompagner ses films de cette période cruciale.

En savoir plus :
http://www.artcinema.org/IMG/pdf/-8.pdf