Les Misérables

15,00€

Ce qui fait des Misérables de Hugo autre chose que des miséreux, c’est qu’ils sont en quête d’une idée du Bien. Les films de toutes époques étudiés ici peuvent nous donner à penser la nôtre, cette époque où des millions de gens errent à la recherche d’un travail, d’un logis et de la paix : les prolétaires nomades.

Lire l’édito

- Les Misérables | par L’art du cinéma
- Charlot, prince des vagabonds | par L’art du cinéma
- Car c’est un bon camarade : Mr. Deeds Goes to Town (L’Extravagant M. Deeds), de Frank Capra | par Sally Viquesnel
- Misérables bagnards : I Am a Fugitive from a Chain Gang (Je suis un évadé), de Mervyn LeRoy ; Sullivan’s Travels (Les Voyages de Sullivan), de Preston Sturges | par Denis Lévy
- La soif naît de la soif : Pyaasa (Assoiffé), de Guru Dutt | par Élisabeth Boyer
- D’argent point de caché : God’s Little Acre (Le Petit Arpent du Bon Dieu), d’Anthony Mann | par André Balso
- Douleur et grandeur de la vie misérable : Dodes’kaden, d’Akira Kurosawa | par Judith Balso
- Épopée d’un mouchoir brodé : Life Stinks (Chienne de vie), de Mel Brooks | par Frédéric Favre
- Une humanité en impasse : À la folie, de Wang Bing | par Jelena Rosic

Pour commander ce numéro :