Evénements

Rétrospective F.W. Murnau à la Cinémathèque française

"Murnau est le grand poète de la nuit. Non pas la nuit qui dort paisiblement, mais celle qui déferle sur le monde, en déchaîne les puissances mortifères, s’insinue enfin jusqu’au cœur des hommes pour y semer le germe de l’effroi. Celle qui se lève comme un vent mauvais, assombrit toute perspective, contamine tout ce qu’elle touche, parcourt de son frisson universel l’échine de la moindre créature sensible. La nuit murnaldienne agit comme un renversement des règnes et des équilibres, inflexion de la réalité qui tout à coup cesse d’être familière pour libérer l’entrelacs des forces occultes qui grouillaient au-dedans. Elle est ce moment où tout se gâte, où le ciel se couvre, la menace gronde et où le bonheur qu’on croyait acquis s’envenime. Tel le noir manteau de Méphistophélès qui, dans Faust (1926), s’abat sur le monde : elle abolit l’espace et fait chavirer le temps. Tout le cinéma de Murnau couve cette heure inquiète dont il n’a jamais cessé d’orchestrer l’avénement, ou plutôt l’éternel retour, faisant de son alternance avec le jour sa pulsation la plus profonde, son propre battement de cœur." (Mathieu Macheret)
Lire la suite sur https://www.cinematheque.fr/cycle/friedrich-wilhelm-murnau-599.html