Denis LÉVY

Directeur de la rédaction. Ancien Maître de conférences en Cinéma à l’Université Paris 8 Saint-Denis.

- n°2 (pages 1-10) | Le cinéma moderne.
- n°4 (pages 6-13) | Pollet, l’explorateur.
- n°5 (pages 1-8) | Hollywood et le western.
- n°7 (pages 1-10) | Le réalisme au cinéma.
- n°8 (pages 27-29) | Hollywood : système et configuration.
- n°9 (pages 3-15) | Modernité et cinéma hollywoodien.
- n°11 (pages 3-13) | Impureté(s) et configurations.
- n°12 (pages 3-8) | Répétition et singularité.
- n°13 (pages 3-11) | Le cinéma éduque-t-il ?
- n°14 (pages 3-9) | Retour du même et venue de l’autre : Vertigo, 1958, Alfred HItchcock.
- n°16 (pages 33-40) | Alexander’s Ragtime Band (La folle parade), 1938, Henry King.
- n°17 (pages 3-8) | Le cinéma et la politique.
- n°17 (pages 9-11) | Jean-Luc Godard et la Politique.
- n°18 (pages 3-10) | Brassed off (Les virtuoses), 1996, Mark Herman.
- n°18 (pages 22-27) | Meet John Doe (L’homme de la rue), 1941, Frank Capra.
- n°19/20 (pages 58-65) | Track of the Cat, 1954, William Wellman.
- n°21/22/23 (pages 5-7) | Introduction.
- n°21/22/23 (pages 31) | As pinturas do meu irmão Julio, 1965, Manoel de Oliveira.
- n°21/22/23 (pages 32-33) | Acto da primavera, 1963, Manoel de Oliveira.
- n°21/22/23 (pages 42-43) | O pasado e o presente, 1972, Manoel de Oliveira.
- n°21/22/23 (pages 51-53) | Amor de perdição, 1979, Manoel de Oliveira.
- n°21/22/23 (pages 159-161) | Viagem ao principio do mundo, 1997, Manoel de Oliveira.
- n°24 (pages 5-6) | Impureté et conjoncture.
- n°25/26 (pages 39-54) | The Bridges of Madison County, 1995, Clint Eastwood.
- n°27/28 (pages 13-23) | D’où viennent les idées troubles ? Relevé de quelques opérations destinées à défaire les clichés.
- n°29/30 (pages 63-66) | La grimace peut -elle être un geste ?
- n°31 (pages 5-11) | Néo-classiques et nouveaux modernes.
- n°32/33/34 (pages 179-191) | L’épique et le burlesque.
- n°32/33/34 (pages 192-199) | La musique, les ouvriers et le peuple.
- n°35/36/37 (pages 39-43) | La Tour Montparnasse infernale, 2000, Charles Nemes.
- n°38 (pages 56-77) | “Oui à l’amour, sinon la solitude”, entretien avec Alain Badiou : Magnolia, 1999, Paul Thomas Anderson.
- n°42/43/44/45 (pages 9-20) | L’art et le genre.
- n°42/43/44/45 (pages 75-99) | Conversation sur le burlesque avec Emmanuel Dreux.
- n°42/43/44/45 (pages 159-189) | Entretien avec Hugo Santiago.
- n°55/56 (pages 73-79) | De la politique des auteurs à la Nouvelle Vague.
- n°57/58/59/60 (pages 5-18) | Musique et cinéma.
- n°61/62 (pages 5-11) | Modernité des genres ?
- n°61/62 (pages 11-19) | Trois enterrements, 2005, Tommy Lee Jones.
- n°61/62 (pages 97-131) | Table ronde : The Host, 2008, Bong Joon-ho.
- n°63/64/65 (pages 19-34) | High Sierra, 1941, Raoul Walsh ; Colorado Territory, 1949, Raoul Walsh ; I Died a Thousand Times, 1955, Stuart Heisler.
- n°66/67/68/69 (pages 43-45) | Le cowboy et l’héritière : Bronco Billy, 1980, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 59-62) | Un spectre hante l’Amérique : Pale Rider, 1985, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 67-69) | A distance de l’état-major : Heartbreak Ridge, 1986, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 87-90) | Pas de pardon : Unforgiven, 1992, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 105-108) | Kelso in Wonderland : Midnight in the Garden of Good and Evil, 1997, Clint Eastwood.
- n°70/71 (pages 7-14) | Gagner son pain ou faire du blé : A Corner in Wheat, 1909, D.W. Griffith.
- n°70/71 (pages 45-46) | Lettre à un immortel : Pour mémoire, 1981, J.-D. Pollet.
- n°72/73 (pages 5-6) | Hommage à Jean-Louis Leutrat.
- n°72/73 (pages 7-16) | Parler d’un film.
- n°72/73 (pages 17-28) | La croix d’un sujet : You Don’t Mess with the Zohan (Rien que pour vos cheveux), 2008, Dennis Dungan.
- n°72/73 (pages 85-103) | Petit glossaire de L’art du cinéma.
- n°74/75/76 (pages 7-38) | Dr. Jekyll & Mr. Hyde, etc.
- n°77/78 (pages 77-85) | Hantise : The Haunting (La maion du diable), 1963, Robert Wise.
- n°79/80/81 (pages 75-80) | Un monde désorienté : Mickey One, 1965, Arthur Penn.
- n°79/80/81 (pages 81-88) | Actualité de Renoir : Le petit théâtre de Jean Renoir, 1970, Jean Renoir.
- n°82/83 (pages 51-58) | Comédiens de l’immaturité : Born Yesterday, 1950, George Cukor.
- n°84/85/86 (pages 21-26) | La vraie vie est absente : Vivre sa vie, 1962, J.-L. Godard.
- n°87/88/89 (pages 25-39) | Rouge et or : Party Girl, 1958, Nicholas Ray.
- n°90 (pages 11-16) | Anna Karenina, 2012, Joe Wright.
- n°91 (pages 7-14) | Comment on devient ce qu’on est : Kick-Ass 1, 2010, Matthew Vaughn ; Kick-Ass 2, 2013, Jeff Wadlow.
- n°92 (pages 9-20) | Couleurs : Band of Angels (L’esclave libre), 1957, Raoul Walsh.
- n°93 (pages 51-63) | Empires en porte-à-faux : 55 Days at Peking (Les 55 jours de Pékin), 1963, Nicholas Ray.