Evénements

Rétrospective John Sayles à la Cinémathèque française du 20 octobre au 18 novembre

Rétrospective John Sayles à la Cinémathèque française

À quelques détails près, la carrière de John Sayles aurait pu ressembler au parcours exemplaire d’un cinéaste commercial : comme Coppola et Scorsese, il fait ses armes auprès du roi de la série B, Roger Corman, rédige la première mouture de ce qui deviendra E.T. L’extraterrestre, devient un script doctor sollicité par les grands studios hollywoodiens. Mais les histoires qui habitent Sayles ne pouvaient faire de lui, définitivement, qu’un maverick (très content de l’être) : ses dix-huit longs métrages forment une contre-histoire de l’Amérique qui ne pouvait s’épanouir qu’à l’intérieur d’un système de production totalement indépendant – qu’il finance, façon Cassavetes, grâce à son métier d’ouvrier de l’ombre dans le cinéma mainstream.