Marion POLIRSZTOK

Docteur en études cinématographiques à l’Université Paris 8 Saint-Denis. Prépare une thèse sur le cinéma muet hollywoodien (1914-1930).

- n°61/62 (pages 51-65) | Punch-Drunk Love, 2002, Paul-Thomas Anderson.
- n°61/62 (pages 97-131) | Table ronde : The Host, 2008, Bong Joon-ho.
- n°63/64/65 (pages 5-8) | Le cinéma comme résurrection.
- n°63/64/65 (pages 95-120) | Inoubliables Forgotten Men : Gold Diggers of 1933, 1933, Mervyn LeRoy et Busby Berkeley ; My Man Godfrey, 1936, Gregory LaCava.
- n°66/67/68/69 (pages 47-50) | Vol d’un avion : Firefox, 1982, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 51-54) | Chasseurs de rêves : Honkytonk Man, 1982, Clint Eastwood.
- n°66/67/68/69 (pages 123-126) | Une tragédie américaine : Mystic River, 2003, Clint Eastwood.
- n°70/71 (pages 15-34) | Forgotten men au travail : The Crowd, 1928, King Vidor ; Our Daily Bread, 1934, King Vidor.
- n°72/73 (pages 39-62) | Histoires, idéologie, construction. D’une foi sans religion : The Godless Girl, 1928, Cecil B. DeMille.
- n°72/73 (pages 85-103) | Petit glossaire de L’art du cinéma.
- n°74/75/76 (pages 39-64) | Mary Pickford : Little Lord Fauntleroy, 1921, Alfred E. Green ; Stella Maris, 1917, Marshall Neilan.
- n°77/78 (pages 9-16) | Spectre de Jeanne, lumière de l’Idée : Joan the Woman, 1916, Cecil B. DeMille.