Cycle "Carl Theodor Dreyer" à la Cinémathèque française

http://www.cinematheque.fr/cycle/carl-theodor-dreyer-357.html

par

S’il fut influencé à ses débuts par les films de Griffith et l’expressionnisme allemand, Dreyer fut l’auteur d’un cinéma tragique et sublime, où le réalisme se mêle à l’onirisme et cache une profonde interrogation métaphysique. Cinéaste de l’invisible et de l’envers du réel (Vampyr), de l’émotion pure captée sur un visage (Le Procès de Jeanne d’Arc), il ne réalisera que quelques films parlants (Dies Irae, Ordet, Gertrud), tous hantés par les questions de l’amour, du Mal et de la mort. Du 12 octobre au 6 novembre 2016 à la Cinémathèque française, 51 Rue de Bercy, 75012 Paris.